Les Explorateurs Jean-Pierre Pelaez

Publication 1988
11,00 EUR (10,43 EUR HT)

Les Explorateurs, Jean-Pierre Pelaez, théâtre, préface de Claude Piéplu, coll. Catharma, 13x19 cm, 120 p., 1988, ISBN : 2.905910.09.7

Présentation

Félix et Sylvestre se retrouvent un jour, perdus dans la savane. Ils ont tout oublié, sauf peut-être ce lointain pays dont le souvenir leur revient parfois...

Dans la boue des marais, dans le sable du désert, à travers l’océan, les deux explorateurs chercheront « leur pays », in lassablement, il chercheront...

Long voyage d’aventures et parcours initiatique, dont la portée métaphysique apparaît toujours à travers des paysages et des situations concrètes, écrits dans une langue luxuriante où se mêlent invention, drôlerie et fantaisie poétique, Les Explorateurs sont une allégorie de la condition humaine, en même temps qu’une réflexion morale sur la société de notre temps.

Une pièce de théâtre qui se lit comme un roman d’aventures !

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Il vaudrait mieux mourir avant d’aimer et d’être aimé, je me dis ça quelquefois. Ce ne serait pas forcément plus facile, mais peut-être un peu, je ne sais pas ? »
Dominique Fabre
Le Perron

La Collection

Rien qui porte un nom Une clarté de passage Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Un cri Capitaine des myrtilles Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova 33 Voix Encyclopédie cyclothymique Coquerets et coquerelles Carnets des solitudes Fragments d’un désastre Où patiente la lumière Un éditeur... Voilà ! Valleuse Le Perron À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Lavoir de toutes les couleurs Si petits les oiseaux Ciel inversé 2 Le Vingt-deux octobre L’Enceinte Fragments d’un meurtre Pour mon ours blanc La Ville autour L’Impatience C’est des poèmes ? Autobiographie d’un autre Les Eaux noires Les Macchabs vites