Maintenant la nuit Thierry Renard

Publication 1998
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Maintenant la nuit, Thierry Renard, poèmes, 6 collages de Lionel Bourg, coll. L'Anthrope, 12x16,5 cm, 32 p., 1998, ISBN : 2.905910.94.1

Présentation

En six chants et une ouverture où la prose s’accouple à la poésie, Thierry Renard tente de reconstituer les fragments épars du désir, de l’amour. À une aimée souvent absente, il confie les images tendues de son attente, le souhait presque aussitôt endeuillé d’une idylle sans paroles. La langue bute sur l’impossibilité de faire advenir ce que le corps désire, mais, en même temps, elle anime les images fantasmagoriques d’un amour qui nouerait le corps et l’âme au cœur d’une lumière éclatante.

Maintenant la nuit. Précis, métaphores neuves qui nous lavent jusqu’au squelette, la mort comme une étoile secrète dans le ciel qu’on ne voit pas. Merci pour ce livre que tu nous donnes.
- Serge PEY

Extrait

« On a trop peu à perdre. Je ne me ferai jamais à l’idée que l’ivresse primitive et l’intelligence des sens ne sont que forteresses animales.
Ombre qui passe et qui m’enlace, rends-moi ma part d’éternité. »

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« C’est une émeute, avait dit l’un des hommes. Un soulèvement populaire, avait ajouté l’autre. Les carabiniers du village avaient fini par se décider à venir voir ce qui se passait. Ils avaient aidé les deux hommes à remonter dans leur autocar qui s’était enfui. À Santa Maria di Momentana, les maçons avaient achevé de monter le mur de briques. La Madonna était cloîtrée, hiératique. En bas, trois femmes caressaient l’enfant sous la robe qui frémissait. Le printemps était là en cette année 1944. »
Michaël Glück
L’Enceinte

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Rimbaud, la tentation du soleil Corps antérieur Le Chant du destin L’Œuvre au Nord Insensément ton corps L’Incomparable promenade Le Sentiment de la nature Ciel inversé 1 Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Rien qu’une ombre inventée Petit Traité d’éducation lubrique (édition 2010) Poèmes et lettres d’amour Les Mots d’Alice Bavard au cheval mort et compagnie Mi-ville mi-raisin Lettre d’Afrique à une jeune fille morte L’Enceinte L’Etoffe des Corps Un rossignol sur le balcon Ouverture du cri Valleuse Carnets du graphomane Carnets des solitudes L’Ordinaire, la métaphysique La Belle vitesse La Langue et ses monstres L’Alimentation générale de Tombouctou L’Italien L’Or de l’air À la Dublineuse