Corps antérieur
Jean-Pierre Chambon

publication 2003
21,50 € (20,38 € HT)

Corps antérieur, Jean-Pierre Chambon, poèmes, 12 dessins de Marc Negri, coll. David, 15x21.5 cm, 196 p., 2003, ISBN : 2.913388.41.8

Présentation

Corps antérieur rassemble et met en résonance des textes écrits à différentes périodes. Le livre reprend notamment ceux d’un élan initial vers l’écriture, dont la matière première est une plongée dans l’imaginaire de la nuit organique. On s’est retroussé mentalement la peau et, là-dessous, contre la chair et les nerfs à vif, les mots se mettent à grouiller comme des cellules. De la stupeur de l’écorché, une langue doit enfin prendre corps.

Extrait

dans l’éblouissement
parmi les éclaboussures
du ciel
une flaque de soleil
à midi
au milieu du monde
merveilleux
au bord du bleu adorable
nageur
à la musculature d’ange
comme un animal en joie
s’ébrouant
dans l’ivresse
de vivre
l’éternité fugace
corps étranger

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Afin de prévenir la satiété et le déclin libidinal qui lui est associé, enfermez votre partenaire dans une cave pendant quarante jours et quarante nuits. Il en sortira affamé. Le conseil est donné par Plutarque lui-même.
Le tout est de disposer d’une cave. »
Lydie Salvayre
Petit traité d’éducation lubrique

Le plasticien

La Collection

Insensément ton corps L’Enceinte La Chambre bouleversée Matière du temps 1 Profondeur du champ de vol Fragments d’un meurtre La Mort de Woyzeck Les Chiens du vent Petits bonheurs La Belle vitesse La Traversée des grandes eaux Le Faraud séant L’Enfant sur la branche Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances En herbe Le Pôle magnétique Ciel inversé 2 Petit traité d’éducation lubrique L’Existence poétique Les Madones du trottoir En toutes circonstances La hulotte n’a pas de culotte Carnets du jardin de la Madeleine L’Evolution des paysages Des rêves au fond des fleurs Presque le bonheur Rien qui porte un nom Parfois La Liesse populaire en France C’est papa qui conduit le train