L’Enfant sur la branche
Luce Guilbaud

9,00 € (8,53 € HT)

L'Enfant sur la branche, Luce Guilbaud, illustrations de Fanny Millard, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 2008, ISBN : 9782840312338

Présentation

L’adoption d’un enfant dont la mère connaît tous les cris moins un, le premier. Enfant venu pour être aimé, s’il ne choisit pas ses parents, il choisit son arbre à rêves perchés.

Des poèmes sur le thème de l’enfance et des instants heureux partagés... sur l’adoption aussi et le bonheur d’être « adopté » par un enfant. La tristesse et l’espoir alternent au fil des pages. Les paysages de forêts aux arbres symboliques et réels se retrouvent dans les illustrations délicates aux couleurs d’automne.
- Notice du CNLJ-JPL.

Extrait

On bâtit des villes
des châteaux provisoires

des géographies multiples
à déchausser des géants

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Trois hérons traversent le ciel de Nantes,
un beau soir de mars de l’an mil neuf cent nonante
neuf : j’ai noté au vol ce hiéroglyphe. »
Jean-Pierre Chambon
Labyrinthe

L’auteur

Le plasticien

La Collection

L’Homme traversé Mobilis in mobilier Des rêves au fond des fleurs Casanova et la belle Montpelliéraine Des garous et des loups La Ville autour Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Les Eaux noires Le Vingt-deux octobre Chants de la tombée des jours Billet pour le Pays doré Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Les Explorateurs Des étoiles sur les genoux Villégiatures & Cie Les Choses n’en font qu’à leur tête L’Or de l’air L’Ombre nue On disait À la Dublineuse Rimbaud, la tentation du soleil Le Faraud séant La Mort est en feu Lavoir de toutes les couleurs Premières poésies (1950-1955) L’Oiseau de nulle part La Nuit du libertin Le Sens du toucher Insensément ton corps Dans les jardins mouillés