La Couleur tensive
Maurice Benhamou

publication 2003
12,00 € (11,37 € HT)

La Couleur tensive, Maurice Benhamou, aphorismes, 6 peintures originales de Jacques Clauzel en quadrichromie, 17x24 cm, 40p., 2003, ISBN : 2.913388.43.4

Présentation

Qu’est-ce qui fait une peinture ? La couleur ? Le vide dans lequel elle s’inscrit ? Maurice Benhamou pose ici, comme des axiomes, 57 propositions pour définir ce qui se joue dans une toile. « Il y a la couleur et le surgissement de la couleur. Le chromatisme et l’effet tensif. » De l’événementiel a lieu lorsqu’une couleur vient occuper un espace vide, s’inscrire dans du vide ou modifie par voisinage les autres couleurs qui l’entourent.
Posés comme des aphorismes, les axiomes de Maurice Benhamou tracent d’infinies voies de réflexion autour de l’art. Sans perdre de vue, bien évidemment, le plaisir qui naît de la confrontation à la peinture : « Aller au-devant de l’espace plastique, c’est regarder le tableau en amant et non plus en professeur ou en savant. »
Magnifiquement accompagné par le peintre Jacques Clauzel, Maurice Benhamou a composé ici un livre indispensable pour tout amateur d’art.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Nietzsche, comme une puissante tape dans le dos ou ce coup de poing sur la tête dont parle Kafka à propos des bons livres »
René Pons
Carnets des solitudes

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Les Explorateurs La Langue et ses monstres Des étoiles sur les genoux Poèmes poids plume Matière du temps 1 Carnets du jardin de la Madeleine La Tombe d’un jeu d’enfant Musée de l’os et de l’eau Monsieur l’évêque avec ou sans mitre Bavard au cheval mort et compagnie La hulotte n’a pas de culotte Rimbaud, la tentation du soleil La Halte belge En avant l’enfanfare ! Le Bec de la plume Capitaine des myrtilles Les Choses n’en font qu’à leur tête Un éditeur... Voilà ! Dans le vent du chemin Un habitué des courants d’air Un cri Tectonique des femmes Dans la présente abjection des mondes Journal de l’homme arrêté Banlieue nord Opéré bouffe Petites proses voyageuses Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Crobards et mounièques Nuitamment