Petits bonheurs
Chantal Couliou

Ouvrage épuisé

Petits bonheurs, Chantal Couliou, illustrations de Claire Garralon, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 1999, ISBN : 9782840310969

Présentation

Comment rendre poétique le difficile apprentissage de l’orthographe ou bien des maths ? Chantal Couliou réussit merveilleusement bien cet exercice. Elle nous raconte la vie à l’école, la dure vie parfois, des mots qui naissent sous la plume des écoliers. Elle donne la vedette non pas à la maîtresse mais aux crayons de couleurs, aux papiers de différentes sortes, aux opérations qui donnent du fil à retordre, aux mots couchés sur un cahier qui part en lambeaux.
Un recueil qui touche chacun de nous, qui nous replonge dans notre enfance avec mélancolie et avec bonheur. Ces poèmes courts sont un vrai bonheur à lire et à relire, quant aux illustrations, elles mêlent merveilleusement des techniques et des influences nombreuses.

- Valérie Ponroy, LivrJeun

Extrait

Les bruits,
le dictionnaire les énumère
murmure
clapotis,
bruissement,
crépitement,
bourdonnement,
ronflement,
tapage,
fracas...
jusqu’au chuchotis de mon cœur.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Jardin comme posé
dans ma mémoire j’ai neuf ans.
Le tilleul est rutilant le
silence éclabousse au milieu de l’été et
tant d’abeilles dans les branches.
Ce que je peux m’emmerder ! »
Dominique Fabre
Avant les monstres

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Petites proses voyageuses La Belle vitesse Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) À la queue leu leu / The Line (édition bilingue) Un habitué des courants d’air Animalimages Chroniques d’un promeneur assis Entrée en matière Pour mon ours blanc Ils La Mort de Woyzeck Les Explorateurs Les Choses n’en font qu’à leur tête À la Dublineuse Le Loir atlantique L’Ombre nue Banlieue nord Arènes 42 Quatre écoutes du tonnerre Tacatam Blues Petits bonheurs Un éditeur... Voilà ! Le Vent du dehors Non lieu provisoire Tectonique des femmes La Source Un oursin Musée de l’os et de l’eau Carnets du graphomane La Langue et ses monstres