Goutte d’eau Jean-Pierre Chambon

Publication 2002
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Goutte d'eau, Jean-Pierre Chambon, conte, calligraphie de Shan Shan, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 32 p., 2002, ISBN : 2.913388.26.4

Présentation

C’est un conte cristallin, limpide. Nous sommes en Chine où le Prince Li s’éprend d’une jeune fille. La jalousie du prince l’entraîne à enfermer la princesse dans son palais, ou, plus exactement, dans une maquette de son palais où tout y compris la nature a été réduit aux dimensions de la minuscule princesse. Dans ce petit palais, la princesse voudrait, comme le prince Li, posséder elle aussi une maquette de la maquette... Mais comment faire pour réduire encore les plantes, les arbres, les fleurs ? Le Prince Li envoie quatre hommes chercher chacun le plus grand magicien de l’Empire.
On va d’enchantements en enchantements dans ce conte ciselé comme un diamant. La peur de vieillir, la beauté éternelle, la possession et l’amour tissent ici une fable aux profonds éclats.

Extrait

Un premier magicien brisa le cercle de l’assemblée, qu’il salua, et sans autre préambule, il enfonça un doigt dans le sol. Lorsqu’il se releva, surgit une source.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Si, dit Baptiste un doigt pointé vers le coteau, viennent de là-haut comme des petits morceaux de rires. »
Pierre Autin-Grenier
Un cri

Le plasticien

La Collection

Fragments d’un meurtre Dits d’elle Les Eaux noires Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Un habitué des courants d’air Où patiente la lumière Variations sur des carnets Valleuse Si petits les oiseaux Le Vent du dehors Friches L’Insu Un rossignol sur le balcon Le Réel Les Visages et les voix L’Impatience Chair de Sienne Billet pour le Pays doré Les Chiens du vent La Mort de Woyzeck Avant les monstres L’Enfant sur la branche 33 Voix Dans la présente abjection des mondes L’Oiseau de nulle part Petit traité d’éducation lubrique Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Parfois Carnets respiratoires La Langue et ses monstres