Goutte d’eau Jean-Pierre Chambon

Publication 2002
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Goutte d'eau, Jean-Pierre Chambon, conte, calligraphie de Shan Shan, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 32 p., 2002, ISBN : 2.913388.26.4

Présentation

C’est un conte cristallin, limpide. Nous sommes en Chine où le Prince Li s’éprend d’une jeune fille. La jalousie du prince l’entraîne à enfermer la princesse dans son palais, ou, plus exactement, dans une maquette de son palais où tout y compris la nature a été réduit aux dimensions de la minuscule princesse. Dans ce petit palais, la princesse voudrait, comme le prince Li, posséder elle aussi une maquette de la maquette... Mais comment faire pour réduire encore les plantes, les arbres, les fleurs ? Le Prince Li envoie quatre hommes chercher chacun le plus grand magicien de l’Empire.
On va d’enchantements en enchantements dans ce conte ciselé comme un diamant. La peur de vieillir, la beauté éternelle, la possession et l’amour tissent ici une fable aux profonds éclats.

Extrait

Un premier magicien brisa le cercle de l’assemblée, qu’il salua, et sans autre préambule, il enfonça un doigt dans le sol. Lorsqu’il se releva, surgit une source.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce n’est pas moi qui risquait de la combler jusqu’à la faire exister. Je préfère me tenir sur le seuil, caresser les corps plutôt que les posséder. »
Jean-Claude Hauc
L’indifférent

Le plasticien

La Collection

La Belle vitesse La Liesse populaire en France Zoophile contant fleurette Musée de l’os et de l’eau Le Faraud séant Une clarté de passage L’Ombre nue La Halte belge Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Cheminement vers le rien Résidences secondaires Le Congrès d’automne Entrée en matière Capitaine des myrtilles Mobilis in mobilier Nuitamment Le Soleil oiseleur Petits bonheurs Dits d’elle L’Homme traversé Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Insensément ton corps Parfois Si petits les oiseaux Les Eaux noires Le Pôle magnétique La Nuit du libertin Carnets du jardin de la Madeleine Rien qu’une ombre inventée Encyclopédie cyclothymique