Goutte d’eau Jean-Pierre Chambon

Publication 2002
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Goutte d'eau, Jean-Pierre Chambon, conte, calligraphie de Shan Shan, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 32 p., 2002, ISBN : 2.913388.26.4

Présentation

C’est un conte cristallin, limpide. Nous sommes en Chine où le Prince Li s’éprend d’une jeune fille. La jalousie du prince l’entraîne à enfermer la princesse dans son palais, ou, plus exactement, dans une maquette de son palais où tout y compris la nature a été réduit aux dimensions de la minuscule princesse. Dans ce petit palais, la princesse voudrait, comme le prince Li, posséder elle aussi une maquette de la maquette... Mais comment faire pour réduire encore les plantes, les arbres, les fleurs ? Le Prince Li envoie quatre hommes chercher chacun le plus grand magicien de l’Empire.
On va d’enchantements en enchantements dans ce conte ciselé comme un diamant. La peur de vieillir, la beauté éternelle, la possession et l’amour tissent ici une fable aux profonds éclats.

Extrait

Un premier magicien brisa le cercle de l’assemblée, qu’il salua, et sans autre préambule, il enfonça un doigt dans le sol. Lorsqu’il se releva, surgit une source.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Car elle aime partir en voyage. Elle aime les voyages en train. Elle aime les trains de longs voyages. »
Guy Goffette
Tacatam blues

Le plasticien

La Collection

33 Voix L’Italien Sillages Des étoiles sur les genoux Le Barillet : variations dramatiques T2 À la Dublineuse Avec des ailes Un oursin Crobards et mounièques Le Réel Fragments d’un meurtre Une clarté de passage Marie-Gasparine Le Loir atlantique Monsieur l’évêque avec ou sans mitre L’Enceinte Le Chat Rire parmi les hirondelles Pour mon ours blanc Lumière des mains, suivi de L’Incessant tourment d’espérances Rien qu’une ombre inventée Mobilis in mobilier Encyclopédie cyclothymique La poésie est facile Carnets du graphomane Un éditeur... Voilà ! Tiens bon la rampe Pleine lucarne Où qu’on va après ? Dans la présente abjection des mondes