Goutte d’eau Jean-Pierre Chambon

Publication 2002
7,50 EUR (7,11 EUR HT)

Goutte d'eau, Jean-Pierre Chambon, conte, calligraphie de Shan Shan, coll. L'Anthrope, 12x16.5 cm, 32 p., 2002, ISBN : 2.913388.26.4

Présentation

C’est un conte cristallin, limpide. Nous sommes en Chine où le Prince Li s’éprend d’une jeune fille. La jalousie du prince l’entraîne à enfermer la princesse dans son palais, ou, plus exactement, dans une maquette de son palais où tout y compris la nature a été réduit aux dimensions de la minuscule princesse. Dans ce petit palais, la princesse voudrait, comme le prince Li, posséder elle aussi une maquette de la maquette... Mais comment faire pour réduire encore les plantes, les arbres, les fleurs ? Le Prince Li envoie quatre hommes chercher chacun le plus grand magicien de l’Empire.
On va d’enchantements en enchantements dans ce conte ciselé comme un diamant. La peur de vieillir, la beauté éternelle, la possession et l’amour tissent ici une fable aux profonds éclats.

Extrait

Un premier magicien brisa le cercle de l’assemblée, qu’il salua, et sans autre préambule, il enfonça un doigt dans le sol. Lorsqu’il se releva, surgit une source.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Maintenant, voici venu pour moi le temps de me décider à faire retour en arrière, de tenter de trousser congrûment quelque chose à ma guise, une sorte d’écriture pure de tout sens civique. Le besoin est sans doute inscrit dans les gènes : pressentiment reptilien que tout disparaîtra d’un coup.
Dany, Piteur, Olivier, il n’y a plus au monde une seule trace d’eux. Tout ce qui reste est en moi. »
Sylvain Fourcassié
Les Madones du trottoir

Le plasticien

La Collection

Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime On disait Premières poésies (1950-1955) Encre Le Sentiment de la nature La Poignée de porte L’Œil tourné gLoire(s) L’Indifférent Le Taureau, la rose, un poème Cheminement vers le rien Le Faraud séant Une clarté de passage Coquerets et coquerelles Dans le vent du chemin L’Appétit de Don Juan L’Existence poétique Avant les monstres Une cigale dans la tête La Mort de Woyzeck Carnets des solitudes Les Choses n’en font qu’à leur tête Le Bec de la plume Nuitamment Crobards et mounièques Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) Une voix pour Orphée La Nuit du libertin Un éditeur... Voilà ! Chants de la tombée des jours