L'auteur
Chambon Jean-Pierre

Présentation

Jean-Pierre Chambon est né en 1953 à Grenoble, où il travaille comme jounaliste. Il a co-animé la revue Voix d’encre entre 1991 et 2002. Quelques-uns de ses poèmes ont été traduits en espagnol, portugais, italien, russe, polonais, hongrois, bulgare, arabe.

Pour en savoir plus sur son œuvre, on peut consulter le « Dictionnaire de poésie de Baudelaire à nos jours », PUF, 2001.

Bibliographie

- Méditation sur un squelette d’ange, avec Michaël Glück, L’Amourier, 2004
- Sur un poème d’André du Bouchet, dessins de Jean-Gilles Badaire, éd. Jacques Brémond, 2004
- Assombrissement, dessins de Béatrice Englert, L’Amourier, 2001
- Un chant lapidaire, photographies de Jacques Milan, Voix d’Encre, 1995
- Le Roi errant, Gallimard, 1995 (prix Yvan Goll 1996)
- Fragments d’épreuves, encre d’Olivier Ferrieux, Le Verbe et l’empreinte, 1992
- Le Territoire aveugle, Gallimard, 1990
- Le Corps est le vêtement de l’âme, photographies de Tristan Valès, Comp’Act, 1990, rééd. 1993
- Les Mots de l’autre, avec Charlie Raby, encres de Raphaëlle George, Le Castor astral, 1986
- Matières de coma, Ubacs, 1984
- Evocation de la maison grise, dessins de Holley Chirot, Le Verbe et l’empreinte, 1981


5 Ouvrages aux éditions Cadex

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Ce pourrait être là.
Ce lieu où un regard, peut-être, suffirait pour étreindre, un instant, l’éblouissante lumière de l’attente. »
Jean-Pierre Spilmont
Lumière des mains

Martinez BarbaraBrémond JacquesPruvost BernardSimon HervéLeick JoëlPlamont Jean-YvesAbeille JacquesHeld JacquelineGuilbert DenisePons RenéDaviet LiseRimlinger Nathalie-NoëlleMagnus TeddySivan JacquesGuillou YvonClod’AriaFéret FrançoisBollRaphanel GenevièveMazoué OlivierChambon Jean-PierreFederman RaymondBaude FrançoisMoreau BernardMinière ClaudeLeduc DanielIsnard VivienLambersy WernerVivin BertrandCalleja Audrey
Où patiente la lumière Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers) Fragments du solstice Solaire Un cri Le Chant du destin Nuitamment La Mort est en feu Matière du temps 2 Où qu’on va après ? Pour apprendre la paix à nos enfants Dans le vent du chemin La poésie est facile C’est des poèmes ? Avant les monstres Fin’ Amor Les Montagnes du soir Le Taureau, la rose, un poème Rien qui porte un nom Le Vent du dehors La Poignée de porte Petites proses voyageuses Tiens bon la rampe Opéré bouffe La Belle vitesse Un alibi de rêve Mobilis in mobilier Les Eaux noires L’Œil tourné Cheminement vers le rien