L’Errance, la dérive, la trace Vahé Godel

Publication 1998
9,50 EUR (9,00 EUR HT)

L'Errance, la dérive, la trace, Vahé Godel, aphorismes, 2 gravures de Graziella Borghesi, coll. Marine, 15x21.5 cm, 48 p., 1998, ISBN : 2.905910.97.6

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« J’étais nu près de Deborah nue, nos moiteurs s’évitaient à présent, nous souriions vaguement et parallèlement à un ventilateur harassé qui grinçait au plafond. Il y avait une douceur extrême à ne plus se sentir beaux ni désirés. Nous n’avons pas dormi, je pense. Quoique le dos collé au drap, nous avons flotté sous d’invisibles palmes. »
François Salvaing
De purs désastres, édition aggravée

L’auteur

Le plasticien

La Collection

La Langue et ses monstres Les Choses n’en font qu’à leur tête Ombres classées sans suite Pays simple Labyrinthe Des rêves au fond des fleurs Matière du temps 1 La Belle vitesse Le Bec de la plume À la Dublineuse La poésie est facile La Nuit du libertin Rien qui porte un nom La Couleur tensive Triptike C’est l’Eté Toboggans des maisons Le Chat Ne me faites pas dire ce que je n’écris pas Les Visages et les voix En herbe En avant l’enfanfare ! Le Taureau, la rose, un poème Un rossignol sur le balcon Si petits les oiseaux C’est des poèmes ? Profondeur du champ de vol Entrée en matière La Mort de Woyzeck Encyclopédie cyclothymique