L’Incomparable promenade Francis Dannemark

Publication 1993
Ouvrage épuisé

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« La porte s’ouvre, un cardinal et un mannequin l’effleurent. Le coude de la jeune fille laisse une traînée de poudre sur sa manche renardée, c’est dimanche et pourtant les anges vomissent des arcs-en-ciel. Elle s’engouffre, presse le bouton 4. La porte s’ouvre, le silence l’affleure. »
Chloé Delaume
Sillages (Suite 411)

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Couleur jardin Animalimages Banlieue nord Pleine lucarne Lavoir de toutes les couleurs La Ville est mosaïque L’Imaginaire & Matières du seuil Arènes 42 Les Visages et les voix Valleuse Toro Stilb suivi de Iréniques Variations sur des carnets L’Impossible Manque Des étoiles sur les genoux Lettre d’Afrique à une jeune fille morte La Couleur tensive L’Ourlet du ciel Solaire L’Ordinaire, la métaphysique Chambre de feuilles Fragments d’un meurtre Colomb, Cortez & Cie Autobiographie d’un autre Presque le bonheur Résidences secondaires Zoophile contant fleurette Le Vingt-deux octobre Parfois À la queue leu leu / The Line (édition bilingue)