Petits bonheurs Chantal Couliou

Ouvrage épuisé

Petits bonheurs, Chantal Couliou, illustrations de Claire Garralon, poèmes, collection « Le Farfadet bleu », 11x19,2 cm, 48 p., 1999, ISBN : 9782840310969

Présentation

Comment rendre poétique le difficile apprentissage de l’orthographe ou bien des maths ? Chantal Couliou réussit merveilleusement bien cet exercice. Elle nous raconte la vie à l’école, la dure vie parfois, des mots qui naissent sous la plume des écoliers. Elle donne la vedette non pas à la maîtresse mais aux crayons de couleurs, aux papiers de différentes sortes, aux opérations qui donnent du fil à retordre, aux mots couchés sur un cahier qui part en lambeaux.

Un recueil qui touche chacun de nous, qui nous replonge dans notre enfance avec mélancolie et avec bonheur. Ces poèmes courts sont un vrai bonheur à lire et à relire, quant aux illustrations, elles mêlent merveilleusement des techniques et des influences nombreuses.
- Valérie Ponroy, LivrJeun

Extrait

Les bruits,
le dictionnaire les énumère
murmure
clapotis,
bruissement,
crépitement,
bourdonnement,
ronflement,
tapage,
fracas...
jusqu’au chuchotis de mon cœur.

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Pas de signe derrrière le signe
Instamment la liberté »
Évelyne Morin
Non lieu provisoire

L’auteur

Le plasticien

La Collection

Marie-Gasparine L’Homme traversé La Mort de Woyzeck Où patiente la lumière Tiens bon la rampe L’Œuvre au Nord Les Mots d’Alice L’Alimentation générale de Tombouctou Résidences secondaires Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval, facteur à Hauterives Fidèles félidés La Tombe d’un jeu d’enfant L’Ourlet du ciel Insensément ton corps La Peur et son éclat Petit traité d’éducation lubrique Des rêves au fond des fleurs Rien qu’une ombre inventée L’Or de l’air Le Barillet : variations dramatiques T2 Lettre d’Afrique à une jeune fille morte Banlieue nord Musée de l’os et de l’eau Sillages Premières poésies (1950-1955) Ciel inversé 1 Trois anciens poèmes mis ensemble pour lui redire je t’aime Le Vingt-deux octobre Pour mon ours blanc L’Œil tourné