L'auteur
Dobzynski Charles

Présentation

Photo : © Michel Durigneux

Né en 1929 à Varsovie d’où ses parents émigrent à Paris en 1930. Études interrompues par la guerre et la clandestinité. Il a vingt ans lorsque Paul Éluard présente ses premiers poèmes dans « Les Lettres françaises ». Certains de ses textes seront préfacés par Elsa Triolet (Notre amour est pour demain, 1951) et Aragon (Une tempête d’espoir, 1952). Il devient en 1954 chroniqueur cinéma (sous le pseudonyme de Michel Capdenac) aux « Lettres françaises ». En 1972 il est secrétaire, puis rédacteur en chef de la revue « Europe », au comité de laquelle il appartient toujours, continuant d’y publier sa chronique sur la poésie. En 1986 il reçoit le Grand Prix de la science-fiction française pour son recueil de nouvelles, « Le Commerce des mondes », et en 1992 le Prix Max Jacob pour son recueil de poèmes « La Vie est un orchestre ». Il a collaboré à diverses publications (« Corps écrit », « Action poétique »), et participe actuellement à la rédaction du journal mensuel « Aujourd’hui poème ». Il est membre de l’Académie Mallarmé et du jury du Prix Apollinaire. Le ministère de la Culture lui a attribué la distinction de Chevalier des Arts & Lettres. La revue « Autre Sud » lui a consacré en 2002 un dossier ouvert par un texte de Robert Sabatier. En 2004 le festival poétique de Curtea de Arges en Roumanie lui a décerné son Grand Prix international de poésie.

Charles Dobzynski reçoit le Grand Prix SGDL de Poésie pour l’ensemble de son œuvre en 2012.

Bibliographie

Charles Dobzynski a publié plus d’une trentaine d’ouvrages, dont :

- Corps à réinventer, La Différence, 2005
- Le Réel d’à côté, L’Amourier, 2005
- L’Escalier des questions, L’Amourier, 2002
- Géode, éd. Phi, 1998
- Table des Éléments, Belfond, 1998
- Délogiques, Belfond, 1998
- Couleur mémoire, Nykta, 1997
- Fable Chine, Rougerie, 1996
- Que jeunesse se passe, Scandéditions, 1993
- Alphabase, Rougerie, 1992
- La Vie est un orchestre, Belfond, 1991
- Taromancie, Messidor, 1977
- Arbre d’identité, Rougerie, 1976
- Un cantique pour Messada, Europe/poésie, 1976
- Capital terrestre, Les Editeurs Français Réunis, 1975
- Anthologie de la poésie yiddish : le miroir d’un peuple, Gallimard, 1971 (éd. revue et augmentée Seuil, Paris, 1987 ; éd. revue et augmentée NRF Gallimard, Paris, 2000)
- L’Opéra de l’espace, Gallimard, 1963
- D’une voix commune, Seghers, 1962
- Au clair de l’amour, Seghers, 1955


4 Ouvrages aux éditions Cadex

  • Lavoir de toutes les couleurs
    Charles Dobzynski
    1995
    12,50 €
  • Le Bel aujourd’hui
    Collectif
    1997
    21,00 €
  • Les Choses n’en font qu’à leur tête
    Charles Dobzynski
    1998
    13,00 €
  • Pleine lucarne
    Collectif
    1998
    21,50 €

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« Afin de prévenir la satiété et le déclin libidinal qui lui est associé, enfermez votre partenaire dans une cave pendant quarante jours et quarante nuits. Il en sortira affamé. Le conseil est donné par Plutarque lui-même.
Le tout est de disposer d’une cave. »
Lydie Salvayre
Petit traité d’éducation lubrique

Clauzel JacquesPlamont Jean-YvesPeuchmaurd PierreCrespin MichelDaeninckx DidierElmekki KoraïchDebove SarahSmith ValérieGodel VahéJosse JacquesLambersy WernerLenglet MaudDebarrah HamidFavier PhilippeVoigt ChristineGabriel PierreGuichard ChristianViannay MoniqueDanjoux BrunoLunal SergeLe Bayon GeorgesJaboulay HenriMechtiltAzri SmailSigg IvanSarthou ClaudePruvost BernardVernet JoëlLeduc DanielJégou Alain
Une clarté de passage C’est l’Eté En herbe Le Perron Fragments d’un meurtre Mobilis in mobilier Journal de l’homme arrêté Variations sur des carnets Un rossignol sur le balcon Al dente (de l’amour, du poème et des spaghetti) Couleur jardin L’Ombre nue Cheminement vers le rien Dans les jardins mouillés Le Bel aujourd’hui Guérir par les mots (poèmes médicaux, médicinaux et pharmaceutiques) La Ville est mosaïque Rire parmi les hirondelles La Poignée de porte Les Chiens du vent Un oursin Le Soleil oiseleur Arènes 42 Le Chant du destin Sillages Nuitamment Le Bec de la plume Le Jour se lève encore Rimbaud, la tentation du soleil Goutte d’eau