L'auteur
Bourg Lionel

Présentation

Né à Saint-Chamond,dans la Loire, le 27 juin 1949.
Enfance taciturne, marquée par le deuil et les conditions faites alors aux enfants de la classe ouvrière.
Scolarité bougonne, puis chaotique. Révolte, incompréhensions diverses, géologie, découverte de quelques poètes, aigreurs paternelles et violence passionnelle d’une mère cultivant ses démons au seuil de la folie.
Instituteur en 1970. Naissance de sa fille, Cécile, la même année.
Activités théoriques. Ecriture. Divorce.
Rencontre Marie-Christine, sa compagne, en 1981.
Vit à Saint-Etienne.

La librairie Voix au Chapitre, de Saint-Nazaire, dirigée par Gérard Lambert-Ullmann, lui a décerné en 2009 le prix Loin du marketing.

Charmeur de mots serpentins et dompteur de phrases, peintre du juste et du sensible (parfois au pinceau de soie et parfois au couteau), magnifiquement ennemi des génuflexions, ne mâchant pas ses colères et ses amours, Lionel Bourg est un de ceux qui, ne « cartonnant » pas chez des éditeurs ayant pignons germano-pratins, a su mériter l’inattention systématique de la « critique » faisant la pluie et le beau temps des « rentrées » littéraires, malgré les quelques 50 ouvrages qu’il a écrits. Il méritait donc plus que tout autre d’inaugurer ce prix qui, espérons le, saura l’encourager à « conduire un peu plus avant cette fichue romance ».
- Gérard Lambert-Ullmann

Bibliographie

Bibliographie sélective (poèmes, essais, journaux et récits) :

- Lettres de Lasalle (suivi de) Fragments d’un livre d’amour, éd. Jacques Brémond
- Torches d’ombre, Paroles d’aube
- La Faute à Ferré, L’Escampette, 2003 : le constat rigoureux de l’influence qu’un artiste hors normes a pu avoir sur toute une génération.
- Quelques ombres portées, L’Escampette : Jean-Claude Pirotte, Jacques Borel, André Hardellet, Jacques Josse, Pierre Bergounioux, Antonio Lobo Antunes, Stig Dagerman, Al Berto, Unica Zürn, Georges Henein, Saint Pol Roux, Pierre Michon, Gérard Macé, Claude Simon, André Breton et quelques autres, telles sont les ombres portées sur l’intimité de l’auteur.
- Montagne noire, Le Temps qu’il fait (Prix Rhône-Alpes du Livre 2005)
- L’Ombre lente du temps (à paraître début 2006), Fata Morgana
- L’Œuvre de chair, Paul Rebeyrolle la peinture et la vie, URDLA (à paraître courant 2006)

Lionel Bourg a également publié un certain nombre de livres d’artistes, chez Fata Morgana, aux Editions Encre et lumière, à l’enseigne d’A travers ou d’A la main, ainsi que sous les différentes raisons sociales imaginaires du peintre Jean-Marc Scanreigh.

Il collabore à quelques revues (Le passant ordinaire, Théodore Balmoral, Souffles, …Ca presse…, L’atelier contemporain, Travers, etc.)

Traductions en italien, allemand, roumain, bulgare, grec et espagnol dans diverses revues et anthologies.


18 Ouvrages aux éditions Cadex

  • Al dente (de l’amour, du poème et des...
    Lionel Bourg
    1995
    Ouvrage épuisé
  • Dans la présente abjection des mondes
    Lionel Bourg
    1990
    9,50 €
  • Dans le vent du chemin
    Lionel Bourg
    2000
    28,00 €
  • Fragments d’une ville fantôme
    Lionel Bourg
    1992
    14,00 €
  • Friches
    Lionel Bourg
    1994
    10,00 €
  • L’Absent
    Lionel Bourg
    1991
    12,00 €
  • L’Etoffe des Corps
    Lionel Bourg
    1994
    17,00 €
  • L’Ombre nue
    Lionel Bourg
    2001
    22,00 €
  • La Liesse populaire en France
    Lionel Bourg
    1998
    7,50 €
  • Le Bel aujourd’hui
    Collectif
    1997
    21,00 €
  • Les Montagnes du soir
    Lionel Bourg
    2003
    15,00 €
  • Matière du temps 1
    Lionel Bourg
    1996
    15,50 €
  • Matière du temps 2
    Lionel Bourg
    1996
    15,00 €
  • Où patiente la lumière
    Lionel Bourg
    1993
    25,00 €
  • Pleine lucarne
    Collectif
    1998
    21,50 €
  • Prière d’insérer suivi de Cote d’alerte
    Lionel Bourg
    1991
    9,00 €
  • Rien qu’une ombre inventée
    Lionel Bourg
    1998
    15,00 €
  • Tombeau de Joseph-Ferdinand Cheval,...
    Lionel Bourg
    1990
    7,50 €

Votre panier

Votre COMPTE

Non connecté

« J’étais nu près de Deborah nue, nos moiteurs s’évitaient à présent, nous souriions vaguement et parallèlement à un ventilateur harassé qui grinçait au plafond. Il y avait une douceur extrême à ne plus se sentir beaux ni désirés. Nous n’avons pas dormi, je pense. Quoique le dos collé au drap, nous avons flotté sous d’invisibles palmes. »
François Salvaing
De purs désastres, édition aggravée

Dib AihamCendors PierreHayel KéligCliff WilliamDaeninckx DidierGarcin, ChristianBuret NellyAlloy MarieRaphanel GenevièveRothschild AnneKoch ErikPons RenéVimard JacquesMerlet AnahRimlinger Nathalie-NoëlleMaccheroni HenriPerret RodolpheAbeille JacquesBiga DanielBenhamou MauriceCrozals (de) Jean-MarieKahriman ÇagdasSimon HervéGabriel PierreClaudé AnnickArthaud ChristianMiège-Simansky DeniseJosse JacquesNoiret GérardMichaux Henri
Le Jour se lève encore Les Eaux noires La Nuit du libertin Encre Triptike C’est l’Eté Tu me libellules L’Absent Le Chant du destin La Ville autour Le Loir atlantique Le Congrès d’automne Presque le bonheur Les Mots d’Alice Petites proses voyageuses Chroniques d’un promeneur assis Stabat Mater Banlieue nord Circé ou Une agonie d’insecte La Poignée de porte Variations sur des carnets Où patiente la lumière Chambre de feuilles Quel sangue... Quella piaga... Une guirlande pour Casanova Le Bel aujourd’hui L’Ordinaire, la métaphysique Entrée en matière 33 Voix La Ville est mosaïque Le Réel